Quand Tame Impala reprend Michael Jackson… l’eargasm

TameImpalaretro

Reprendre Michael Jackson est un exercice périlleux. Il y a ceux qui se loupent méchamment et ceux qui font des covers magiques. Exemple : Tame Impala et leur reprise stratosphérique de « Stranger In Moscow ». Métamorphosé, transfiguré, le morceau sorti originellement en 1995, retrouve une seconde jeunesse. On approche même l’eargasm. De la part de Kevin Parker et les siens, ce genre de perfection n’est guère étonnant. Dans le passé, ils nous avaient déjà livré un paquet de reprises (superbes) loin de leur univers psyché et à chaque fois, ils avaient réussi à insuffler un nouveau souffle aux morceaux. C’est ce qu’on appelle, la classe.

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.