La (belle) session acoustique du samedi #31 : Chet Faker

Chet Faker

Il arrive parfois, quand tu prépares ton billet pour le lendemain, qu’avec la fatigue et la beauté de la chose, tu sombres dans un état mélancolique heureux. Tu planes littéralement. Tu as un piano et un artiste assez qui chante, qui interprète. L’association produit une version acoustique absolument sublime, une déclaration comme on n’en fait plus de nos jours. Pas facile de dire à une personne « tu me plais » et pas facile de le faire avec autant de classe. On ne s’en remet pas. De la passion, de l’intensité, et des sentiments jaillissants… pendant plus de 5 magnifiques minutes.

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.