On y était : Dry the River à la Flèche d’Or

DSC_0367

Une fois n’est pas coutume, on a delaissė The Voice du samedi soir pour un concert en live. Dry The River est à la Flèche d’Or, une salle qu’ils connaissent bien puisque les Londoniens étaient déjà passés par ici trois ans auparavant.

Les garçons viennent présenter Alarms in the Heart, leur nouvel album et si on est séduites par les mélodies pastorales (History Book, Weights & Measures…), la sortie d’un violon, les belles harmonies (la voix de Peter god damn it !) et les déclarations d’amour enchanteresses à se damner (coucou No Rest) on est un peu déçues par le manque de cohésion entre les gars du groupe et de communion entre ceux-ci et le public. Mention spéciale cependant au sexy bassiste chevelu qui a fait le show pour cinq.

Texte : Sabine Swann Bouchoul | Photos : Emma Shindo

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.