Cinq choses à faire absolument à Malte

On dit de Malte que c’est un pays un peu à part. Des villes lilliputiennes dans lesquelles il est impossible de se perdre. Des maisons et des bâtisses couleurs ocres qui semblent être le prolongement du sol, des balcons colorés, des habitants qui parlent fort, des paysages verts et parfois brûlés par le soleil omniprésent, Malte ressemble à ses frangines méditerranéennes. Mais, elle a aussi du sang anglais qui coule dans ses veines.

Malte est à part et traverser ce beau pays de part en part c’est un véritable road-trip comme dans les films d’adolescents. Short et débardeur sont de rigueur comme les baskets et le maillot de bain pour piquer une tête après les kilomètres parcourus.

1. Se perdre dans les rues de Mdina

Mdina, cité hors du temps dans laquelle on ne pénètre via deux grandes portes. Une fois, à l’intérieur de cette cité qu’on appelait autrefois la cité noble, on a un peu l’impression d’être dans un décor de film. On ose à peine parler de peur de briser le silence presque religieux qui règne dans les rues. Les ruelles sont désertes, à chaque coin, une figure religieuse est gravée dans la roche. Les Maltais sont très croyants. D’ailleurs, dans l’une des basiliques maltaises, une vieille dame m’a offert une médaille de la Vierge Marie « pour qu’elle me protège« . Parenthèse fermée.

PS : Anecdote bien connue des fans de Game Of Thrones ? C’est à Mdina qu’ont été tournées les scènes de Port-Réal dans la première saison.

mdina2. La Citadelle de Victoria et s’arrêter au Café Jubilee, à Gozo.

Se rendre à Gozo, ça se mérite. Il faut traverser l’île et se rendre à Cirkewwa en bus. Puis prendre un ferry, puis un autre bus. A Malte, on apprend la patience et on relativise tout le temps. Victoria, c’est la minuscule capitale de la minuscule île de Gozo au Nord de Malte. On y fait le tour en une heure et demi grand maximum, on tombe amoureux des balcons colorés, on déambule dans un dédale de rues sans nom et puis on se retrouve perdue dans les vestiges d’une ancienne citadelle qui renferme une ancienne prison et deux musées. La citadelle ressemble à Tatooine, la ville de Star Wars, et une fois que l’on a atteint le haut, on découvre une magnifique vue panoramique sur la ville. Le souffle est coupé et on se sent vraiment tout petit. Si jamais, tu as un petit creux, tu peux faire un stop au Café Jubilee. L’établissement est sur la place principale de Victoria, il ressemble à un pub irlandais et les serveurs, en tabliers et costumes, sont adorables.

gozo

3. La Sorpresa, Qawra

Il n’y a pas grand chose à faire à Qawra, sinon marcher le long des rochers et admirer l’eau bleu turquoise de la Méditerranée. Mais les hôtels ne sont pas chères et les habitants vraiment très gentils. Si vous deviez manger dans un restaurant la-bas, c’est La Sorpresa, un restaurant italien. Oui, tu te dis que c’est bizarre mais pas tellement, la gastronomie maltaise est sous influence italienne et ce restau propose une carte hyper attractive, succulente et très peu onéreuse. On en sort rassasié pour même pas 10 euros. Conseil : les tortiglionis à la sauce maltaise, un délice !

4. Ghajn Tuffieha Bay

Il n’y a pas beaucoup de plages à Malte. L’île est surtout rocailleuse et convoitée par les plongeuses mais pas vraiment pour les adeptes de la farniente sur des plages de sables où l’on ne s’écorche pas les pieds. Mais il y en a. A Gozo, il y a la superbe Ramla Bay avec sa Vierge Marie qui te surveille, il y a Ghadjira (déconseillé, elle est au bord de l’autoroute et vraiment pas très propre) mais la mieux c’est Ghajn Tuffieha Bay, sur la côte Nord-Ouest, juste après la Golden Bay. Il faut descendre 186 marches après le parking pour l’atteindre mais ça vaut le coup. Les arbres la bordent, le sable est roux et le vent est frais. Pour la petite anecdote, c’est ici qu’a été tourné le film Troie avec Brad Pitt.

Plage

5. Traîner et humer le parfum des fleurs des jardins Barrakka à La Valette (et se faire surprendre par le boulet de canon de 16 heures)

Qu’importe où vous loger à Malte, tous les bus mènent à la Valette, capitale lilliputiennes de l’île. Ils vous larguent aux portes de la ville et entrer par les portes est un spectacle assez hallucinant. Tout est très grand et là aussi, ça ressemble à un décor de film. Il y a une rue principale, très propre, avec des échoppes de part et d’autres. Et puis plein des petites rues étroites qui montent et descendent. Il ne faut pas avoir peur de monter et descendre des escaliers et envoyer valser son guide. On se laisse guider par ses pieds, on admire une nouvelle fois les balcons si particuliers. On passe devant le palais royal et ses gardes so british, devant les cabines téléphoniques so british et on finit dans Barrakka Gardens et ses magnifiques couleurs qui surplombe la ville et fait face aux Trois Cités. A 16 heures, un militaire vient tirer un boulet de canon. So british.

la valette

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.