On y était : Alma Forrer + Baptiste W. Hamon au Petit Bain

Tu sais quand tu passes tellement un bon concert que tu ne fais attention à rien ? Et bien c’est moi jeudi dernier au Petit Bain. Désolée si ce report manque cruellement d’exhaustivité, mais j’ai été emportée dans un état de béatitude total. Parenthèse close.

Quand on arrive, on retrouve d’abord sur scène la délicate Alma Forrer, venue présenter Ne dis rien, son second EP. Tiraillée entre le bonheur et le trac, la belle présente ses morceaux, avec détermination et des pincées de fragilité (Pour l’oiseau). Rejoint sur scène par Baptiste W. Hamon pour Blanche, puis par Swann, les deux folkleuses reprennent Lonesome Town de Ricky Nelson, pour un vibrant instant où leurs deux voix se frôlent, sans jamais se voiler. Alma n’en fait jamais trop, et nous livre une élégante performance, tout en retenue et tendre quiétude.

Le temps de faire ses courses sur le stand de merchandising, voilà Baptiste W. Hamon qui prend place sur le devant de la scène, accompagné par six musiciens. Adieu cheveux fou, moustache et casquette du perfect Texas boy, Baptiste est là pour présenter un nouvel EP un chouïa plus gai que ses compositions tirées de Quitter l’enfance. Adieu le français, welcome back les English lyrics. Le Petit Bain voit alors un Southern wind envahir son pont, des hanches se mouvoir inlassablement sur ces sonorités et rythmiques folk-country qui ne peuvent laisser impassible et statique. And damn man, that was good y’know.

Baptiste sera en concert le 17 octobre à la Salle Jacques Brel de Fontenay-sous-Bois pour le Festi’Val de Marne.

Pour écouter l’EP d’Alma Forrer : https://almaforrer.bandcamp.com/album/ne-dis-rien

Texte : Emma Shindo | Photos : Sabine Swann Bouchoul

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.