Theo Lawrence & The Hearts, le band de crooners au grand cœur

Une voix qui gronde et groove, un charisme de séducteur timide et un univers inspiré des sixties aux USA, Theo Lawrence a tout pour plaire. Entouré de ses Hearts, il émeut, entraîne et fascine. Ne reste plus qu’à ressortir son Stetson.

Theo Lawrence, on l’a d’abord découvert par l’intermédiaire d’un joli duo avec Pomme, au fil de longues pérégrinations sur le net. Elle au banjo, lui à la guitare, tous les deux avançant  dans la jolie rue Crémieux du 12e arrondissement au rythme de « Time’s a Wasting » (June Carter et Carl Smith). Une bien belle ballade chantée le temps d’une jolie balade donc.

À LIRE AUSSI >> Pomme : « Je n’ai jamais réussi à écrire une chanson joyeuse »

Le timbre de voix si particulier du jeune crooner nous avait tout de suite émoustillés. Chaude et suave, grave et rocailleuse, puissante et sensible, cette voix maîtrise le trémolo et le country singing à la perfection. On l’a ensuite vu évoluer sur internet en duo très rock n’roll folk, tantôt country, tantôt même boogie woogie, avec son partner in crime Victor Mechanick, lors de sessions acoustiques filmées pour les cordes Six Buddy.

Autant à l’aise à la guitare qu’à la voix, Theo Lawrence a le champ libre pour tout miser sur l’interprétation et l’émotion. Une fois passé l’étourdissement provoqué par cette voix magique, on se laisse volontiers entraîner sur les routes des USA. D’abord seul sur scène, il est depuis peu entouré d’un band de jeunes rockeurs talentueux. Les quatre Hearts (guitariste, batteur, bassiste et organiste), apportent profondeur et contraste au rock n’roll du chanteur-guitariste. Ensemble, ils composent des morceaux emprunts d’un univers sixties américain. Se côtoient rock, groove, folk, soul… avec une élégance et une sensibilité qui touchent tous les cœurs.

Avec leur premier clip qui accompagne la jolie ballade « All Along », le groupe ne se cache pas de son romantisme désuet et saisissant. Dans un casino, sous des lumières rouges, ou dans les rues sombres, l’homme au costume et aux cheveux gominés réveille la nuit de son cri déchirant, les guitares pleurent à ses côtés, et nous nous restons bouleversés.

À LIRE AUSSI >> On y était : Jinx Fish Pool + Theo Lawrence + Aymé + 3Somesisters au FGO Barbara

De la ballade émouvante au bon vieux rock dansant, les titres de Theo Lawrence & The Hearts ne laissent pas indifférent. Alors on se coiffe d’un Stetson, on ressort sa Bolo Tie et on file voir Theo Lawrence & The Hearts qui font cette année l’ouverture du fetival Rock en Seine.

À LIRE AUSSI >> On y était : Theo Lawrence + Norma + Parlor Snakes à La Flèche d’Or

Theo Lawrence & The Hearts seront en concert au festival Rock en Seine vendredi 26 août à 15h30.

Advertisements

Laisser un commentaire