Cinq choses à savoir sur la chanson « This land is your land » de Woody Guthrie

HISTOIRE – C’est l’une des dernières chansons de Woody Guthrie. « This land is you land » est aussi une chanson importante dans la culture populaire américaine.

À l’heure où Donald Trump martèle « Make America Great Again », expulser les immigrants, faire un mur entre les États-Unis et le Mexique, il y a une chanson que je voudrais bien lui faire écouter : « This Land is Your Land », chanson phare du répertoire de Woody Guthrie. Un grand homme. Le songwriter par excellence. Le poète et un homme engagé, fer de lance du protest song aux États-Unis. Quelle est l’histoire de cette chanson ? Avant de commencer de parler de la chanson en elle-même, les paroles :

This land is your land, this land is my land
From California to the New York Island
From the Redwood Forest to the Gulf Stream waters
This land was made for you and me.
As I went walking that ribbon of highway
I saw above me that endless skyway
I saw below me that golden valley
This land was made for you and me.
I roamed and I rambled and I followed my footsteps
To the sparkling sands of her diamond deserts
While All around me a voice was sounding
Saying this land was made for you and me.
The sun came shining, and I was strolling
And the wheat fields waving and the dust clouds rolling
A voice was chanting, As the fog was lifting,
This land was made for you and me.
This land is your land, this land is my land
From California to the New York Island
From the Redwood Forest to the Gulf Stream waters
This land was made for you and me.

1. Cette chanson est une réaction à une chanson jugée hyper patriotique.

Dans les années trente, il y a une chanson qui passait en boucle sur les ondes radios : « God Bless America », composée par Irving Berlin. Un chant patriotique repris par Kate Mess, souvent jugé comme un hymne officieux des États-Unis. « Let us swear allegiance to a land that’s freeLet us all be grateful for a land so fair » dit la chanson. Lassé d’entendre cette chanson qu’il n’estimait pas juste, Woody Guthrie décide de répondre à ce chant dans une chanson qu’il prénomme d’abord « God Blessed America For Me », rebaptisée par la suite « This land is your land ». Il considérait que Dieu n’était pas la solution aux problèmes de l’Amérique.  Dans la version originale, il dénonçait et replaçait le peuple au centre de la Grande Amérique. Il écrivait notamment : « There was a big high wall there that tried to stop me. The sign was painted, said ‘Private Property.’ But on the backside, it didn’t say nothing. This land was made for you and me », avant de retirer ce passage, trop radical.

2. Sur une idée originale de la Carter Family

Le folk c’est une tradition orale. Les chansons se transmettent de génération en génération. Elles sont reprises, modifiées par les auteurs qui les récupèrent. Ainsi « This land is your land » est fondée sur la mélodie de « When the World’s On Fire » de la Carter Family, icone du folk (June Carter, la femme de Johnny Cash, en est l’une des enfants). Elle même était fondée sur l’hymne gospel baptiste « Oh, My Loving Brother ». Woody Guthry reprend la même mélodie pour les couplets et les refrains.

3. La vraie beauté de l’Amérique

Quand Woody Guthrie écrit sa chanson, les États-Unis font face à la Grande Dépression. Les écarts entre les très riches et les très pauvres se creusent. Le hobo, qui a traversé le pays maintes fois en train et en auto-stop, a l’habitude de croiser sur sa route des pauvres gens, des travailleurs, des ouvriers, des fermiers, des migrants et immigrants qui luttent pour vivre, ou du moins survivre. Il a passé sa vie à relater le quotidien des « poor folks » dans ses chansons pour leur rendre hommage. Dans sa chanson « This land is your land », il estime que la grandeur des États-Unis : c’est sa population. En entier, mais surtout la grande Amérique appartient au peuple, aux travailleurs, et non aux riches banquiers et financiers.

4. Bruce Springsteen et Pete Seeger l’ont chantée pour Barack Obama.

En 2009, Bruce Springsteen et la légende folk  Pete Seeger ont chanté « This land is your land » lors de la célébration inaugurale du président Barack Obama, avec les paroles radicales d’origines de Woody Guthrie, qui pointaient du doigt quelques dysfonctionnements du système américain qu’il fallait réparer. En se faisant, ils rendaient hommage au songwriter et rappelaient que l’Amérique était grande oui, mais qu’elle devait aussi être compatissante.

5. Elle a été reprise par de très nombreux artistes

Monument de la chanson populaire, « This land is your land » fait partie de l’ADN musical des États-Unis. Les chanteurs folk l’ont reprise, comme Johnny Cash, Bob Dylan, Pete Seeger (évidemment), mais d’autres groupes qui n’ont rien à voir avec le folk, comme feu Sharon Jones (qui nous a quittée samedi 19 novembre) et même Lady Gaga. La chanson figure dans les livres des écoliers et quand Donald Trump a été élu président des États-Unis, le New York Times a repris le titre pour illustrer les réactions des électeurs déçus qui se sont demandés : « Is this land his land? Is it our land? Is it yours? Is it mine? »

À LIRE AUSSI :
>> Playlist Spéciale Bob Dylan
>> Seasick Steve notre vieux grigou préféré est de retour !

> Playlist : tour du monde en 15 chansons folk

 

Advertisements

Laisser un commentaire