Le Mukbang, le phénomène coréen à la base du « Lost Girls » de Sin Fang

CLIP DU JOUR – En septembre dernier, Sin Fang sortait « Spaceland », un des meilleurs albums islandais de l’année. Alors qu’une version enrichie vient de sortir, le chanteur publie une vidéo Mukbang pour son single « Lost Girls ».

Le Mukbang est un « art » coréen, apparu à la fin des années 2000. Assez confidentiel au départ, il est devenu un vrai phénomène de société depuis 2 ou 3 ans. Le but ? Se filmer en direct, pendant que l’on ingurgite une quantité astronomique de nourriture.

Si ce phénomène peut nous paraître étrange, voire très étrange, de nombreux spécialistes ont essayé d’analyser le Mukbang. Pour eux, il serait un reflet de la société coréenne, qui s’individualise de plus en plus et où chacun vivrait, de plus en plus, seul chez soi. Le seul moyen de vivre alors en communauté serait de se filmer en direct. Il ressort de ces analyses, une part d’angoisse d’une certaine population face à la solitude.

C’est ce phénomène social que Sin Fang a décidé de mettre en images. Un visuel lent et étrange en totale disharmonie des sonorités pop et dansantes de « Lost Girls ». Magnifique et … TROUBLANT !

À LIRE AUSSI : Sin Fang, le chanteur islandais qui veut révolutionner le R’n’B !

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.