« Aux fleurs sauvages » l’album survitaminé de Bel Plaine

CHRONIQUE – Après deux EPs, le duo Bel Plaine sort enfin « Aux fleurs sauvages » son premier album pop-folk ensoleillé anti-déprime.

Il leur en a fallu du temps pour sortir un album ! Il faut dire que le dernier souvenir que j’ai du duo composé de Morgan et Antoine, c’est leur concert au Divan du Monde dans le cadre du MaMA 2014 et leur premier EP sorti en 2013. Ouais, ça date. Ils ont en fait du chemin depuis. Notamment Lifeboat un deuxième EP, et  une tournée marathon de 24 concerts, dans 24 villes, en 24 jours. Une tournée acoustique, où les deux amis ont joué leur nouvel album Aux fleurs sauvages, aux curieux venus les applaudir dans les 24 salles. Un beau challenge.

À LIRE AUSSI >> Des nouvelles de Bel Plaine sur leur tournée marathon

Un condensé d’énergie

Leur premier album Aux fleurs sauvages sort ce vendredi. Il est composé de 12 chansons dont quatre en français. Morgan et Antoine, anglophones convaincus, ont bien développé leur écriture et offrent à leur public la possibilité de chanter leurs chansons  à tue-tête sans se heurter à  la barrière de la langue. Même si on est loin du Shakespeare dans les paroles, les textes en anglais sonnent bien. Ces derniers mois, on s’époumonait  déjà sur la très pop estivale « Lifeboat »  et son refrain qui te reste dans le crâne tel un bon Petit Bonhomme en mousse. On redécouvre « Summer Ends », et on écoute attentivement « Stranger » et « Aux fleurs sauvages », titre éponyme du LP.

Folk survitaminé et échappées lointaines

Aux fleurs sauvages est typiquement ce qu’on appelle un album feel-good. Morgan et Antoine continuent à mettre en avant leurs dynamiques harmonies vocales et leur folk ensoleillé. C’est allant et plein d’espoir ; la patte Bel Plaine. Facile de se retrouver dans cet album très grand public qui fait voyager et hocher de la tête. On s’imagine en vacances : à faire de la randonnée sur des sommets sauvages, à traverser des champs de blés en courant, au bord de mers  aux eaux turquoise ou autour d’un feu de camp sur une plage avec une bande de potes…  On se remémore nos bons souvenirs tout en parcourant « Again », « Walter Castillo », « Ahava », la cinématographique « Dead White Tree » et les ballades plus nostalgiques « North » et « Morning ».

Aux fleurs sauvages c’est l’album qui te remonte le moral, mais surtout c’est l’album qui te donne envie de tout lâcher et de t’échapper avec ton sac à dos à la conquête d’un ailleurs radieux.

► Aux fleurs sauvages de Bel Plaine (Cinq7/Wagram), sortie le 24 février 2017. Bel Plaine sera en concert le 14 mars à la Maroquinerie.

Advertisements

Laisser un commentaire