Le « Summer of Fish’n Chips » d’Arte : à vous les petits Anglais !

MERVEILLE ARTE – En matière de culture musicale, Arte relève (comme d’habitude) le niveau cet été, et se met en mode britannique : musique, ciné, séries, documentaires, « God save Arte » !

Désolée pour le retard, mais depuis le 14 Juillet et jusqu’au 20 Août (donc il est encore temps !) Arte hisse les couleurs du drapeau britannique et vous propose une immersion dans la culture pop de nos géniaux cousins d’outre-Manche. Attention petit Frenchy ! Nous déclinons toutes responsabilités dans la chute de ton moral, car à la « lecture » de ces différentes émissions tu te verras obligé de prêter allégeance à la Reine Elisabeth, tant ce pays est celui même de la musique et de la culture pop. Pauvres Français…

London’s Calling

Au programme de ce Summer of Fish’n Chips ? Malgré un titre évoquant le plat national, qui, bien que délicieux, reste un truc gras et un peu lourdingue sur l’estomac, point d’émission culinaire ! Oui, les Français sauvons quand même l’honneur sur le sujet gastronomie !

Des documentaires : comme « United Kingdom of Pop 1 & 2 » alliant histoire, politique nationale et internationale, mises en parallèle avec l’émergence de nouveaux courants musicaux. D’autres narrant une photo instantanée de l’époque, comme le génialissime « 101- Depeche Mode » qui te ramène direct dans les années 80, jean blanc moulant sur Dave et chaines sado maso sur Martin ! Et si je vous donne le titre de ce docu : « Queen behind the Rhapsody », je sais que vous avez déjà envie de savoir la suite.

Des concerts : Deep Purple au Hellfest, The Rolling Stone à la Havane, The XX à La Halle Tony Garnier, Editors à Berlin, et cela ne reste qu’un très faible aperçu des nombreux choix proposés, découvertes, valeurs sûres : your choice !

Des séries et films cultes : Inutile de vous dire que « Coup de foudre à Notting Hill » est une comédie romantique classique, dont Londres et plus particulièrement le quartier de Notting Hill un personnage à part entière. « Fawlty Towers » en revanche vous connaissez peut-être moins ? Forcément la date de diffusion datant de 1975, vous êtes excusables mais votre culture générale mérite une plongée dans l’univers dingo de cet hôtel, tenu par l’affable John Cleese, série culte pour des générations entières de Britanniques mais pas que, tout humoriste digne de ce nom a trouvé à un moment de sa vie de l’inspiration dans cet humour so typically British ! Au menu vous trouverez aussi « Highlander », et oui Christophe Lambert à l’époque de la gloire avec un glaive, des éclairs et des kilts…

So… London’s Calling ! Rendez votre été plus Britpop et jetez-vous sur les soirées Arte, les replays le lendemain et les autres docus dispo en cliquant: ici !

A LIRE AUSSI >> La Leçon d’Histoire : Depeche Mode

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire