L’ambivalence reine dans le nouveau clip d’Isaac Gracie

CLIP – Après le coup de foudre, le coup de tonnerre : le nouveau clip d’Isaac Gracie, marque (déjà) un tournant.

On venait de découvrir Isaac Gracie le folkeux. L’être de lumière, tourmenté juste assez, à la voix d’une intensité folle et au look grunge des 90’s. Le mec qui, seul à la guitare, nous tirait des larmes. Avec « The Death Of You And I », le changement d’ambiance est complet. Titre ambivalent au possible, on découvre deux nouvelles facettes d’Isaac Gracie.

La première partie révèle une voix de séducteur, un vrai crooner perdu dans le désert d’un western à l’ancienne. La guitare n’est pas sans rappeler Chris Isaac et son « Blue Hotel ». Le reste n’aurait rien à envier à la bande son de Django Unchained. Quant aux parties correspondantes dans le clip, on y trouve un Isaac Gracie les yeux fermés ou perdus dans le vague, vaguement désabusé, en pleine introspection. Gros plans sur ses yeux, son torse, son cou, ses lèvres… C’est lascif et envoûtant.

Salsa épileptique et destruction massive

La suite surprend. Isaac Gracie s’énerve, crie, et s’acharne sur sa guitare pendant que la caméra s’éloigne. Et alors qu’on retrouve cette voix sublime déjà rencontrée dans ses anciens titres, le clip prend des allures de revival de nos années grunge, à la faveur de la destruction massive qui s’opère dans l’espace confiné de la chambre. On suit Isaac Gracie finir de perdre totalement le contrôle dans une séquence salsa aux lumières épileptiques avant d’exploser sa guitare dans un miroir et de s’écrouler au sol sur un dernier accord. Magistral.

Qu’on se le dise, Isaac Gracie ne restera dans aucune case, si ce n’est celle du passionnant. Vivement la suite.

À LIRE AUSSI >> Isaac Gracie, le plus prometteur des artistes folk actuels

Advertisements

Laisser un commentaire