Damien Rice fait du neuf avec du vieux… et on lui dit merci.

DIX – Dix, comme le nombre d’années qu’il aura fallu attendre pour entendre ces nouvelles chansons. Dix, comme le nombre de nouvelles chansons qui nous attendent.

Tu n’es pas sans savoir que Damien Rice a réédité son premier et mythique album O en vinyle. Pourquoi, comment ? On n’en sait trop rien, mais tant mieux, au moins pour les collectionneurs. Ça aurait pu s’arrêter là. Il aurait pu se contenter de cela comme bref retour dans le passé et dans ce qui fût et restera toujours l’apogée de sa musique, ce disque suspendu, sans règle, pur, brut. Mais non. Il a décidé d’aller plus loin.

Il y a 10 ans, Damien Rice disait dans une interview qu’il rêvait de faire une tournée en bateau en Europe. Cet été, son projet prendra forme, puisqu’il voyagera sur un magnifique bateau en bois dans quelques villes côtières. Mais il y a 10 ans, c’était aussi l’année où il montait dans une vieille mini, accompagné de quelques amis, pour un raodtrip Dublin – Barcelone en 10 jours. Le défi était d’écrire une chanson par jour. Ce défi, il l’a tenu, sans qu’on n’en sache rien. Et aujourd’hui, après une courte annonce vidéo sur instagram, il nous dévoile le premier morceau, « 100 Miles Across The Road ». Ce morceau existe en 2 versions. Une version un peu produite. Une version acoustique. Aucune n’est masterisée. Le bonheur.

C’est terrible, parce qu’en écoutant ses morceaux, on ne peut pas s’empêcher de penser au Damien Rice d’avant. Ce titre-là, on y retrouve beaucoup des choses qu’on trouvait dans O et dans les meilleurs titres de 9. Dans la structure du texte ou la simplicité brute de l’émotion, dans la version acoustique, on pense à O bien sûr. Dans le piano et les arrangements de la version plus produite, on pense à 9. On ne sait pas pourquoi il a fallu sortir ça maintenant. Pourquoi ce retour dans le passé d’un artiste qui devrait couper les liens une fois pour toute, mais qui n’y arrive pas ? Paradoxalement, ces titres interrogent encore plus sur la suite, le prochain album. Un mystère. Comme toujours. Mais en attendant, on savoure, et on a hâte d’entendre la suite de ces 10 Days To Barcelona.

 

À LIRE AUSSI
>> Damien Rice pour la Blogothèque, ce petit délice pour les oreilles

 

Advertisements