Norma, la nouvelle Calamity Jane de la pop-folk

 

Norma c’est la nouvelle Calamity Jane de la pop-folk. Derrière ses bras tatoués et son large chapeau de cowboy se cache une jolie voix douce et délicate. Bercée par des rêves d’aventures à l’américaine, la toulousaine nous emmène au coeur d’un far-west étoilé de sons électro-pop. Son premier EP est prévu pour la fin d’année, en attendant on peut déjà écouter trois titres qui présagent de belles choses pour la suite.

Breakupsong, un chanson a capella, avec de belles nappes de fond en guise d’accompagnement, nous a tout de suite tapé dans l’oreille. Avec sa réverb et sa mélodie douce et délicate, on entre dans un cocon musical à la fois mélancolique et optimiste. Une sobriété envoûtante.

Puis, vient In the Volvo, aux sonorités pop un peu sombres et nonchalantes. In the Volvo c’est aussi le premier clip : un groupe de potes – on reconnaîtra d’ailleurs les deux frères Jules et Adrien, membres de Las Aves (ex The Dodoz) -, entassé dans une vieille volvo, roulant tranquillement sous un ciel bleu. Couleurs saturés, cris de joie, larges sourires : un clip qui donne la pêche ! Simplicité et efficacité, on prendrait bien la route à leurs côtés.

Enfin, Harry Harry, plus sautillant, western (vive le bottleneck), dynamique et solaire. Norma nous donne le sourire et l’envie de prendre la route 66.

Norma assure déjà les premières parties de Jeanne Added et The Do. Elle sera en concert le 9 mars à la Gaîté Lyrique (Les Inrocks Lab).

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.