On a écouté : « Americana Submarine » de Laura Sauvage

Laura Sauvage ne nous est pas inconnue. On a tous dans nos meilleures playlists les titres du trio outre-Atlantique des Hay Babies. Vivianne, la chanteuse-guitariste à la voix rauque se lance avec ce premier EP dans un projet solo, empruntant le nom de Laura Sauvage. Sauvage, en effet puisqu’en privilégiant cette fois l’anglais, elle compose des titres rocks, au son brut et à l’esthétique vintage.

Laura Sauvage

Il y a un peu de rock à la Elvis sur « The Avalanche » où elle remet à la pointe du jour les chœurs en douladoula. La voix est nonchalante, notamment sur « You’ve Changed », les compositions vont droit au but : de la guitare saturée au son tout droit sorti d’un vieux garage des années 90, une batterie simple et efficace qui n’hésite pas à frapper fort (« Dirty Ways To Make Your Money »). Un peu de distorsion sur la voix pour « Subway Station » qui contraste à merveille avec le doux riff de guitare. Enfin, on ne peut s’empêcher de tomber amoureux de la mélancolique ballade « You Think I’m Cruel » (gros coup de cœur !).

Il y a un juste équilibre entre la voix grave et la saturation/distorsion des guitares qui crée un duo sombre, brut, sauvage et pourtant très langoureux. C’est sur les routes que Laura Sauvage a composé les titres de Americana Submarine. On y entend le bitume chaud, les herbes sèches des grandes prairies, le calme apaisant d’un vol au-dessus de l’Atlantique et surtout la fougue de l’aventure et des découvertes. Laura Sauvage voyage et fait voyager.

 

Americana Submarine (EP), chez Simone Records, octobre 2015.

Advertisements

Laisser un commentaire