On y était : 3 minutes sur mer au Klub

Quand on a laissé 3 minutes sur mer, c’était en première partie de Zazie, aux Folie Bergères. Une poignée de chansons qui nous avaient laissés sur notre faim. C’était bien, évidemment, mais trop court. Comme souvent avec ce groupe. Cette fois, dans le minuscule Klub de la rue Saint-Denis, 3 minutes sur mer nous a chanté des chansons tristes pendant une heure et des brouettes.

À LIRE AUSSI >> On a écouté : « Catapulte » de 3 minutes sur mer

3 minutes sur mer

Vous savez l’amour et la tendresse que l’on porte à ces garçons, ces sentiments sont décuplés à chaque nouveau concert. Devant un public largement conquis, ils ont offert un gros bouquet de titres issus de leur album, oui, mais aussi de leur EP Catapulte paru en février dernier. Mais aussi, quelques nouvelles chansons, dont un joli slow sur l’amour. Oui, parce que souvent avec 3 minutes sur mer, on parle d’amour. Celui qui est là, celui qui fout le camp, celui qui donne envie que l’on se batte, et celui qui s’éteint, il y a aussi de la rage, de la fatalité un peu aussi notamment quand il s’agit de regarder la société qui nous entoure et qui fout le camp aussi.

Non ce n’est toujours pas joyeux quand ça chante mais dans nos cœurs ça tangue. Ça bat fort quand les premières notes de « Cage » sont jouées, ça s’emballe avec « Le Jardin », ça pleure avec la reprise magistrale d' »Alouette » de Felix Leclerc. Il faisait chaud ce soir-la, on avait beau être les uns sur les autres, on a retenu une chose : on était dans le même ascenseur émotionnel et on a tous ri et pleuré ensemble.

À LIRE AUSSI >> On était en studio avec 3 minutes sur mer

IMG_0236
Cliquez sur la photo pour voir le reste de l’album

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.