« Howling » le clip serein et sensuel de RY X

I thought it was time to create a video for this song that captured the deep sensuality and longing I first created it with. It has been a beautiful journey with this piece of music, and I hope this adds a chapter for hearts and bones to swim.

Des femmes qui dansent le corps peint, un havre de paix tropical, une pièce parsemée de dessins tribals-enfantins, une fine pluie en clair-obscur… et tous ces corps. Tous ces corps qui se meuvent, s’enlacent, se cherchent, se confrontent… Il y a un petit côté pictural à ce nouveau clip de RY X, un mélange entre Le Douanier Rousseau, De La Tour et Gustave Courbet. D’abord interprété avec son compère de Howling (Frank Wiedemann), RY X a repris à son compte le titre éponyme de son duo électro’ pour l’enregistrer version apaisée sur son premier album Dawn. Comme d’habitude avec RY X, on se laisse subjuguer par son timbre de voix, et la beauté qui se dégage de ce titre composé scolairement d’une boîte à rythme et d’une guitare : dépouillement sensuel et quiétude de l’âme, c’est tout ce qu’on demande. C’est tout ce que RY X nous offre là.

À LIRE AUSSI :
> Avec « Dawn », tu vas pleurer, mais ça ira mieux.
> RY X : « Je n’aime pas l’idée de vendre de la musique de manière traditionnelle et industrielle » (interview)

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.