« Someday, Somewhere » : Palace nous régale d’un nouvel EP organique céleste

CHRONIQUE – Ce ne sont que trois chansons, mais quand il s’agit de Palace, on ne peut que se réjouir. Coup d’oeil sur « Someday, Somewhere », le tout nouvel EP des Anglais.

En plus d’être le meilleur jour de la semaine, les vendredis sont aussi synonymes de sorties. Et aujourd’hui on est particulièrement enjouées par l’arrivée dans le monde des trois « nouvelles » chansons qui composent Someday, Somewhere le nouvel EP de Palace. Les Britanniques n’en sont pas à leur coup d’essai. En plus de leurs deux albums, ils sont assez friands des EP épurés (Acoustic Tracks from the Arch, 2017 et The Hoxa Sessions, 2020).

Trois ballades figurent sur cet EP, comme un sequel de Life After, leur dernier album paru en juillet 2019. Comme une pause douceur dans ce monde de brutes anxiogène.

Signé Palace

« Someday, Somewhere », le titre homonyme fait partie du répertoire du groupe depuis plusieurs années. Cependant, la chanson n’avait jamais été enregistrée en studio. « I »ll Be Fine » avait elle, était dévoilée il y a un mois. Le groupe avait expliqué l’avoir écrite et enregistrée pendant le confinement . « Flesh to the Fallen » est la seule « nouveauté » officielle de cet EP.

On y retrouve de la guitare acoustique en fond, un peu de batterie légère (aux balais, ou juste pour marquer quelques temps forts) des harmonies vocales et ces mélodieuses vagues de guitare planante et stratosphériques, sorte de marque de fabrique des Anglais.

Trois chansons, c’est peut-être un détail pour vous, mais pour nous, ça veut dire beaucoup. Surtout quand on parle de Palace et de leur mélodies qui viennent te spooner comme le câlin de ta personne favorite.

Someday, Somwehere – Palace (Fiction)

Advertisements