R.I.P. Bobby Womack

Bobby Womack

L’une des voix les plus emblématiques de la soul nous a quittés. Bobby Womack, du haut de ses 70 ans, et surtout de ses 46 ans de carrière solo, a su marquer toute les générations : de ses classiques Across 110th Street (sur la B.O. de Jackie Brown) et California Dreamin (reprise de The Mamas and The Papas), à son dernier et remarquable album The Bravest Man In The Universe (produit par Damon Albarn, avec des guests comme Lana Del Rey et feu Gil Scott-Heron), en passant par son apparition sur le dernier album de Gorillaz et sa chanson It’s All Over Now (qui fit le succès des Rolling Stones quelques années plus tard).

Cette année devrait sortir son 28ème opus, intitulé The Best Is Yet To Come (ça sonne différemment tout d’un coup …), où figurent de très, très grands noms (Stevie Wonder, Eric Clapton, B.B. King, Damon Albarn, Ronnie Wood, Snoop Dogg …).

Mais pour le moment, on réécoute The Bravest Man In The Universe.

Rest in peace.

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.