Fnac Live 2016 jour 1 : JAIN, Feu! Chatterton et Lola Marsh

Les aléas de la vie ont fait qu’on a loupé le début des concerts de cette première journée du FNAC Live. Mais, heureusement, on arrive quand Lola Marsh commence. La jeune formation israélienne commence à être habituée à jouer à Paris. Ce soir-là, on les a sentis encore plus assurés sur l’immense scène de l’hôtel de ville. Elle, magnifique, joue de sensualité, avec cette voix haut-perchée. Elle s’amuse avec le public, n’hésite pas à lui dire qu’il est mauvais quand il ne répond pas à ses questions. Eux, heureux d’être sur scène, échangeant les instruments à mesure que le set avance. Le sourire est communicatif. Lola Marsh irradie de bonne humeur et assurément, le public est séduit par ce petit bout de femme et ce groupe. Nous aussi, mais ça fait un bout de temps déjà.

À LIRE AUSSI :
> Lola Marsh : « On se bat quand on compose » (ITW)
> On y était : Lola Marsh + Pomme aux Étoiles
Lola Marsh // Fnac Live 2016

Que dire de plus sur Feu! Chatterton ? On a tellement loué le groupe (à juste raison) qu’on ne sait pas quoi rajouter. Oui, ils sont lumineux. Oui, ils sont un peu fous. Oui, ils sont terriblement talentueux. Oui, on ne comprend pas toujours les délires d’Arthur. Mais, oui, on les suit n’importe ou, n’importe quand, pourvu qu’ils nous jouent, tous, « Porte Z » et « Côte Concorde ».

À LIRE AUSSI :
> Feu! Chatterton : L’interview fleuve
> On y était : Feu! Chatterton au Trianon, Acte II
Feu! Chatterton // Fnac Live 2016

L’histoire de Jain est digne d’un conte de fée. Il était une fois, une jeune femme un peu fragile, un peu timide, qui conquiert la foule avec une guitare et quelques machines. Une chanson a permis de la faire passer de l’ombre à la lumière. En un an : « Makeba ». Aujourd’hui, on s’arrache Jain. Aujourd’hui, Jain, c’est une tête d’affiche qui ne déçoit pas. Seule donc, sur scène, elle joue les boxeuses, elle danse, invoque des esprits qu’elle seule connaît. Elle enchante, chante, sourit et partage sa bonne humeur. Elle fait aussi chanter le public. Enregistre les voix de quelques spectateurs chanceux sur « Come » pour que la chanson soit inédite à chaque concert. Bref, Jain régale son public, plus grand à chaque concert.

À LIRE AUSSI :
> Jain : « Je suis comme une boxeuse, il faut que le public en prenne plein la tête » (ITW)
> On a écouté : « Zanaka » de Jain
JAIN // Fnac Live 2016

Notre album photos du Fnac Live ► https://flic.kr/s/aHskDBvuyL

Texte : Sabine Swann Bouchoul | Photos : Emma Shindo

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.