Coup de cœur pour « In My Body », l’EP fiévreux de SYML

CHRONIQUE – « In My Body » le deuxième EP de SYML est sorti en début d’année. L’occasion de te parler de ce professionnel de l’indie-pop sentimentale.

Si comme moi, tu ères souvent sur YouTube, tu auras déjà aperçu ce nom : SYML. Tu auras peut-être même déjà écouté cette voix puissante et aérienne sur des mélodies à faire pleurer n’importe quel être humain disposant d’un petit cœur sensible. Comme moi, tu seras forcément tombé amoureux de Brian Fennell aka SYML, cet artiste américain installé à quelques kilomètres de Seattle. SYML, « simple » en gallois, a sorti il y a quelques jours son 2e EP. Intitulé In My Body s’écoute en boucle, la larme à l’œil. Un beau défouloir à sentiments.

Hurt For Me le premier EP de SYML sorti à la rentrée 2016 chez Nettwerk l’avait fait connaître sur Internet, grâce à des mélodies d’une sensibilité extrêmes, interprétées au piano. « Where’s My Love » son titre phare que l’on retrouve retravaillé dans son deuxième EP, pourrait fonctionner avec n’importe quelle tragédie ou romance larmoyante (la preuve avec Teenwolf). SYML touche la corde sensible de chacun, il va droit au but. On lui trouve des airs de Rhodes, d’Amber Run et d’Adele pour le piano feutré et poétique et des influences Boniveresques pour les jolis phrasés et cette voix haut perchée maîtrisée (« Wildfire »). Impossible de ne pas penser à Patrick Watson également pour l’imaginaire, ou encore aux Script sur certaines compositions plus pêchues (« Ghost »).

Piano fiévreux et mélodies aériennes

SYML n’invente rien. Il parle d’amours déçues, il chante les doutes, les passions et les douleurs du cœur. Le piano fiévreux toujours en fond – on entendrait presque les marteaux qui viennent heurter les cordes sur « Harvest Moon » -, quelques sons et nappes électroniques, il n’en faut pas plus à cet ex-membre du groupe indie-rock Barcelona pour nous embarquer dans son univers musical galvanisant (« The War »). On a le cœur bien compressé quand on écoute la bipolaire « Body », avec ses chœurs métronomiques et son refrain planant en piano-voix. In My Body est un EP futé, composé de chansons cinématographiques qui sauront électriser un public de sentimentaux et touchés les plus endurcis.

► En concert le 7 février au Pop-Up du Label

Advertisements

Une pensée sur “Coup de cœur pour « In My Body », l’EP fiévreux de SYML

Commentaires fermés.