OrelSan déteste vraiment les fêtes de famille

CLIP DU JOUR – OrelSan a mis en ligne le clip snapchaté de « Défaite de famille » et s’amuse à endosser le rôle de chaque invité. 

Après « Basique », « Tout va bien » et sa performance remarquée aux Victoires de la musique, OrelSan a dévoilé un nouveau clip pour « Défaite de famille », extrait de son dernier album La fête est finie sorti l’année passée. Acclamé de partout, le rappeur est reparti des Victoires avec les prix de meilleur artiste masculin, meilleur vidéo-clip de l’année pour « Basique » et meilleur album de musique urbaine. Un beau pactole pour le Caennais dont le dernier album solo remontait à 2011.

« T’es sûr que c’est intéressant ce que tu filmes ? »

Après « Basique », ébahissant plan séquence tourné en Ukraine sur un pont en construction, « Défaite de famille », OrelSan fait dans le pseudo DIY. Pseudo tourné aux téléphones portables de part et d’autre de la salle commune où se déroulent les célébrations. Format Snapchat avec quelques incursions d’emojis, on finit par remarquer que tous les personnages sont joués par OrelSan himself. Les perruques et les costumes sont kitsch, et c’est très drôle.

Comme son nom l’indique, « Défaite de famille » dépeint une fête de famille assommante où OrelSan, forcé par les lourdauds de sa famille, se met à rapper et descendre une par une, les personnes présentes autour de la table. Comme d’habitude avec OrelSan, c’est avec beaucoup de cynisme et de second degré qu’il règle ses comptes avec sa tante « l’genre de crevarde qui lave les assiettes en carton » ou son grand-père « T’as jamais été un héros, t’étais même pas un bon mytho ». Heureusement, il y a mamie.

À LIRE AUSSI >> OrelSan tease « Basique » son nouvel album en grande pompe

Advertisements