La (belle) session acoustique du samedi #99 : Hayden Calnin

On est d’abord déconcentrés par les bruits de la rue derrière. On râle. Et puis Hayden Calnin commence à jouer quelques notes, quelques accords, ponctués de silence. Un silence peu à peu rempli par son timbre de voix rauque et grave. “For My Help” est extrait de son premier EP City. Une oeuvre de jeunesse… Quelques premières parties plus tard (Matt Corby, Tom Odell…) l’Australien ancien étudiant en cinéma, sort son premier album en deux fois : Cut Love Pt. 1 et Cut Love Pt. 2 (mars et mai 2016).  Forcément, on pense à Bon Iver pour l’atmosphère capitonnée et planante, à Marcus Mumford pour le timbre de voix, mais aussi à Fink, James Blake et Ben Howard pour les touches électroniques oniriques. Une bien belle filiation.

En concert le 23 septembre au Pop-Up du Label.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.