Jade Bird, la prodige rock’n’roll au Pop-Up du Label

LIVE REPORT – Samedi soir, le Pop-Up du Label était plein à craquer pour acclamer, danser et chanter les titres pop, folk et rock’n’roll de la jeune britannique Jade Bird. Retour sur une soirée électrique. 

Le Pop-Up du Label affiche complet samedi soir pour la venue de Jade Bird, la jeune prodige londonienne. À seulement 21 ans, la jeune femme a déjà à son actif un EP, Something American, et un album attendu pour avril prochain. Tantôt pop et rock’n’roll, tantôt douce et poignante, Jade Bird sait conquérir tous les cœurs, à commencer par le nôtre. Mais avant elle, c’est Sam Johnson, en solo guitare-voix, qui s’installe sur scène.

Sam Johnson, entre folk et blues

C’est d’abord le britannique Sam Johnson qui investit la scène. Seul avec sa guitare sèche, il joue doucement un folk cosy et délicat. Sa voix balance entre des graves rassurants et les aigus volubiles. Malgré le rhume qu’il traîne depuis quelques dates, il interprète à merveille l’émotion et l’intensité de ses compositions. Il quitte la scène sur un titre aux accents blues qui sort le public de son cocon chaleureux pour le faire doucement osciller des épaules. En vingt minutes de scène seulement, il parvient à captiver le public, mission accomplie.

Jade Bird, l’oiseau rock’n’roll

La salle, comble, trépigne d’impatience. Cela fait plusieurs mois que Jade Bird devait se produire à Paris, mais la date avait été reportée pour cause d’album à boucler. Ce soir, ce sont les titres de cet album éponyme (annoncé pour le 19 avril chez Glassnote Records) qu’elle nous présente. 

Jade Bird vibre d’une énergie contagieuse, lorsqu’elle joue les titres rock’n’roll déjà bien connus du public (« Good Woman », « Uh huh », « Lottery ») c’est la salle qui chante quasi à l’unanimité. Mais la jeune femme parvient aussi à nous transporter lorsqu’elle opte pour une orchestration plus intimiste, comme « Does Anybody Know? » ou « If I Die », qu’elle interprète seule au clavier.

Sa voix est pure, limpide, puissante et joyeuse ; son jeu de guitare est tantôt rock’n’roll, tantôt folk, et toujours exécuté à la perfection. Derrière elle, le trio de guitare, basse, batterie donne de l’intensité aux morceaux vivifiants et profondeur à ceux plus intimes. Dans le public, on réagit aux morceaux stars en chantant et dansant, mais aussi aux nouveautés, en acclamant bruyamment les dernières notes. On n’a plus qu’une hâte, avoir en mains le premier album de Jade Bird.

Setlist : What Am I Here For? / Cathedral / Uh huh / Good At It / Good Woman / Does Anybody Know? / If I Die / Side Effects / Hold That Thought / Walk Like an Egyptian / I Get No Joy / Lottery / Going Gone // Bis : Something American / Love Has All Been Done Before

Advertisements