Deprecated: sanitize_url est obsolète depuis la version 2.8.0 ! Utilisez esc_url_raw() à la place. in /home/rocknfoomc/www/wp-includes/functions.php on line 5211

Francouvertes demi-finale : Emile Bourgault, Allô Fantôme, Dan-Georges McKenzie

LIVE REPORT – Dernière ligne droite avant la finale de la 26e édition des Francouvertes. Neuf candidat.e.s pour trois places en finale.

Dernière ligne droite avant la grande finale ! C’est en un beau lundi de Pâques qu’ont commencé les trois demi-finales de la 26e édition des Francouvertes.

En interlude, on retrouve un Gab Bouchard, fidèle à lui-même, qui fait des blagues et prend à partie Sylvie Courtemanche, directrice des Francouvertes, ne se souvenant plus vraiment de son passage au concours il y a 4 ans de cela. Il présente en exclusivité, un deuxième extrait de son prochain album, “Neige” en guitare-voix. Après “Dépotoir” sorti il y a quelques jours à peine, son deuxième album semble vraisemblablement être un Triste pareil II. Hâte !

Émile Bourgault

Émile Bourgault casse la glace après les trois chansons de Gab Bouchard. Le jeune homme a retravaillé son set et on retrouve vite son énergie communicative soutenue par ses trois musiciens. Musicalement, c’est plaisant, mais on est loin de sortir des sentiers battus. Et, c’est dommage, car Émile Bourgault a un timbre de voix remarquable et une aisance scénique irréprochable. Peu importe finalement, car le jeune homme se place en première position du classement provisoire. Ce qui ne manquera pas de ravir ses nombreux.ses supporter.trice.s.

Allô Fantôme

Au tour d’Allô Fantôme et de sa grande famille recomposée d’investir tous les coins et recoins de la scène. Derrière son piano à queue, Allô Fantôme gagne du poil de la bête au fil de son set malgré quelques maladresses et une timidité palpable, coincé entre tous ses musicien.ne.s. La proposition – encore jeune – reste intéressante et chaleureuse. Elle est nourrie de saxophones, flûtes traversières, chœurs, clavier, guitares, basse et batterie, sans que l’on tombe dans un quelconque désordre cacophonique. C’est chouette et prometteur.

Dan-Georges McKenzie

Pour finir la première soirée, on retrouve le très assuré et sympathique Dan-Georges McKenzie et ses quatre musiciens. Venu de Sept-Îles pour l’occasion (12h de route nous rappelle-t-il) l’artiste est comme un poisson dans l’eau sur scène. Malgré la bienveillance que nous inspire le Québécois de la nation innu, et le plaisir de l’entendre chanter dans sa belle langue autochtone, son projet manque d’originalité et à une fâcheuse tendance à flirter entre naïveté et rusticité. Cela dit, impossible de nier qu’on passe, de nouveau, un bon moment.

Classement provisoire :
1. Emile Bourgault
2. Dan-Georges McKenzie
3. Allô Fantôme