Muse, un New Kind of Cra(m)p

Ces dernières années, entre Muse et Nous, ce n’était pas l’amour fou. Alors, quand les Britanniques s’essaient au clip d’Halloween, nous sommes encore plus dévastés.

Lundi matin, 9h15. Augustin Trapenard, au micro de France Inter :

Muse a dévoilé [le clip de] « New Kind of Kick » pour célébrer la fête des morts […] Il n’y a finalement pas grand-chose à écouter, mais de bonnes idées de déguisements à piquer.

J’avoue que je comptais vous retranscrire cette unique phrase et écrire le plus petit article de Rocknfool. Mais après avoir lu les pires articles du web (NRJ, Virgin, Staragora), je me devais de faire une mise au point. Loin de moi, l’idée de faire une leçon de morale journalistique ou musicale, je vais revenir sur ce titre en deux points :

  1. Cette reprise est une pure atteinte à la musique punk et aux Cramps. Mais bon, Muse et la torture musicale, nous nous y étions fait.
  2. Tous les sites spécialisés présentent ce « New Kind of Kick » comme une surprise du groupe ou une farce d’Halloween. D’une part, j’ai déjà vu mieux en humour halloweenien ! D’autre part, tous ces articles regorgent d’éléments de langage similaires. Certes, ils utilisent des synonymes (on a tous fait ça, un jour), mais le fond est toujours le même : Punk, Costume, Banane, Fille Jolie. Dès lors, je pose la question : oui la presse en ligne a besoin de clics, et j’assume en faire avec mon article. Mais doit-on tous écrire les mêmes articles, et oublier de faire une critique du titre ? Je ne le crois pas. À moins que ces articles ne soient pas écrits par des critiques rock !

Bref, Muse et la presse n’en sortent pas grandi. En compensation, écoutez la version originale !

À LIRE AUSSI : Mais où est passé Muse ?

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.