Summer Party au Bus Palladium avec Colours in The Street et Jo Wedin & Jean Felzine

LIVE REPORT – Jeudi soir on était au Bus Palladium pour une Summer Party rocknroll, en compagnie de Jo Wedin & Jean Felzine et des Colours in The Street. 

Jeudi soir c’était la Summer Party du Bus Palladium, sponsorisé depuis quelques temps par Jack Daniel’s (à l’entrée on nous distribue un sac en toile garni d’un harmonica et d’une main de supporter). La salle n’est pas pleine pour cette soirée mais les deux groupes ne s’en offusquent et jouent leur set joyeusement et efficacement.

Jo Wedin & Jean Felzine passionnés passionnants

C’est le duo franco-suèdois qu’on aime tant qui entame la soirée. Avec « Le jeu », Jo Wedin & Jean Felzine lancent leurs premieres notes. Les deux voix s’accordent à la perfection, guitare jazz et clavier-orgue donnant une touche colorée et dansante. Leurs regards amusés et leurs pas de danse finissent de conquérir le public. Le duo est accompagné d’un batteur ce soir. À trois ils jouent les titres de leur EP éponyme et de leur premier album, Pique-Nique (novembre 2017 chez At(h)ome). Dans le public on chantonne les titres phares qui accompagnent le groupe depuis un moment déjà, « Idiot » ou « Les hommes (ne sont plus des hommes) ». Mais Jo & Jean nous font aussi la surprise d’un nouveau titre chanté en français et en suédois, festif avec ses accents pop-disco, « Je ne veux plus entendre (Jag vill inte höra) ». Après une heure de set, et trempés, ils quittent la scène sur leur fidèle « La Canopée ».

À LIRE AUSSI >> L’harmonie Jo Wedin & Jean Felzine au Divan du Monde

Setlist : Le Jeu La Valise Les eaux claires Idiot Nez, lèvres, menton / Chanter, baiser, boire et manger Je t’aurai After Laughter (Comes Tears) Femme de chambre / Ne fume jamais au lit / Il n’a jamais envie de / Je ne veux plus entendre (Jag vill inte höra) /Les hommes (ne sont plus des hommes) / La Canopée

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Colours in The Street, showtime

Après une petite demi-heure de changement de plateau et une présentation rock’n’roll du groupe par le chauffeur de salle (déguisé en Amy Winehouse, et tentant maladroitement de faire rire le public), les quatre garçons de Colours in The Street montent sur scène. Près de 5 ans après leur premier concert ensemble dans cette même salle, ils font ce soir leur grand retour au Bus Palladium. Au chant, Alex survole la salle de sa longue carrure et surtout de sa voix aérienne. Maîtrisant à merveille les suraiguës, il ne se lasse pas des longues notes tenues. Et nous non plus. Le set enchaîne avec subtilité les titres soul « Tell the World », pop « Paper child » et acoustique « Triangle ». En anglais, les garçons chantent les titres de leur album Royaume et avec des touches de français (« Just Go! », « Lions »), ceux de leur dernier EP Tell the World sorti le 1er juin 2018 chez Velvet Coliseum.

À LIRE AUSSI >> On y était : Colours in the Street à La Maroquinerie

Alex, au chant lead, se promène dans le public, nous tend son micro, fait des bains de foule, tandis que sur scène les visages sont souriants et les mouvements endiablés. Leur énergie est communicative et on se prend volontiers à danser aux rythmes des guitares et des percus. On se laisse même accompagner les voix de chœur qui apportent à tous les titres une profondeur qui nous aspire sans resistance.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Advertisements