Février, les concerts à ne pas louper à Rennes

On grelotte de froid dans la capitale bretonne, raison de plus pour s’agglutiner dans les salles de concerts.

A Winged Victory for the Sullen

Quand ? Le 15 février.
Où ? Chapelle du conservatoire.
Combien ? 9 euros.
Dans le cadre de la route du rock collection hiver

Du planant, des atmosphères, des paysages sonores. C’est ce que les A Winged Victory for the Sullen vont nous produire mercredi 15 février, dans la chapelle du conservatoire. Un lieu plutôt bien choisi pour son acoustique, qui saura mettre en valeur le quatuor à cordes qui les accompagne. A Winged Victory for the Sullen est composé de deux membres : Dustin O’Harollan, compositeur californien oscillant entre dreampop et classique, et Adam Wiltzie, musicien d’ambient. Cette rencontre donne une musique proche des Godspeed You Black Emperor (post rock), uniquement instrumentale, faite de nappes sonores, de recherches d’effets. Du minimaliste en soit. Le concert sera précédé par le quatuor de percus du conservatoire interprétant du John Cage et du Steve Reich, comme un avant-goût.

L’Etrangleuse

Quand ? Le 17 février.
Où ? Au café La Bascule.
Combien ? 5 euros.

Une formation lyonnaise bien atypique : une harpiste du classique-contemporain et un guitariste issu de l’univers rock indé recherchent une complémentarité entre leurs deux instruments. Ils dressent de douces comptines pop, des couleurs sonores avec seulement leurs voix, leurs cordes (53, magie!), et des percus. On retrouve des ambiances afro-latine sur Dear ou Meeting with the kankouran, une sonorité folk sur All the things, un côté post-rock cosmique sur Television. Original, surprenant, n’hésitez pas à aller prendre un verre jeudi 17 février à la Bascule.

Et à peine Mars commencé..

FAIR TOUR 2012 avec les Manceau et François & the Atlas Mountain à l’UBU le jeudi 1er mars. Plus besoin de les présenter !

Isabelle

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.