Dans l’iPod de Robi

Avec la sortie de son album « l’Hiver et la Joie », Robi a séduit la chanson française, un premier essai remarquable et remarqué sélectionné pour le Prix du 1er album France Inter – Télérama. En attendant de la retrouver sur scène, Robi nous a concocté une playlist de choix, composé de ses titres préférés.

robi-lhiver-et-la-joie

J’ai découvert Dirty Beaches à l’occasion de la diffusion d’un « take away show » pour la Blogothèque, une très belle et intense session dans un duo improvisé sous un pont avec un saxophoniste. Un moment de nuit sauvage et sensible.

Timber timbre – Black water

Du blues ramené à l’essentiel, au minimalisme, à l’épuré. Et une voix, une voix …Une forme de mélancolie organique.

Connan mockasin – Forever dolphin love – LIVE (disque 2 de l’album forever dolphîn love)

Magnifique titre live dans les bonus de « Forever dolphin Love ». Une version de plus de 10mn, tellement folle, envoûtante et plus dure, plus rock que la version studio.

PJ Harvey – The last living rose

Ce morceau ou tant d’autres, une artiste dont chaque album est une merveille et qui me saisit à chaque fois.

Suicide – Ghost rider

Pour leur dimension tribale qui fait écho à mes propres obsessions infantiles. Du Brut et du scandé, du blues viscéral.

Bauhaus – Bela lugosi’s dead

Un groupe culte et un morceau qui prend le temps de s’installer. Puis celui de se répéter et de digresser. Très simple, très premier, très beau.

Heymoonshaker – Cream F feeling

Du blues encore. Charnel, élégant, mélé de beat box. Une évidence de simplicité.

Portishead – We carry on

Tout Portishead et ce morceau qui a tout ce que j’aime. Puissant, tendu, répétitif et obsédant. Sale et pur. Une forme de prière archaïque.

Young Marble Giant – Searching for Mr Right

Un groupe que j’ai découvert tardivement, après que l’on ai parfois comparé ma démarche à la leur. Et effectivement j’y retrouve en écho, le goût et le plaisir de l’aridité lyrique.

Sparklehorse – It’s a wonderful life

Une merveille. Un titre, un album, un groupe que j’ai écouté régulièrement au moment de l’écriture de l’album.

Robi sera en concert le 18 octobre à la Cigale (MaMa Event) et le 20 novembre au Nouveau Casino.

Advertisements

Une pensée sur “Dans l’iPod de Robi

  • 8 août 2013 à 18 h 36 min
    Permalink

    A priori le 1 a beaucoup écouté le 5. Peut-être même qu’il est tombé dans la marmitte quand il était petit. J’ai pas le temps d’écouter tout maintenant, le devoir ma pelle (j’ai du terrassement à faire, et sans musique malheureusement).
    😕

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.