On a écouté : « Heights » de Charlie Cunningham

Comment cesser de tarir d’éloges pour Charlie Cunningham ? On te parle de ce fantastique artiste folk depuis plus d’un an maintenant. Après deux EP de toute beauté, l’Anglais revient sur le devant de la scène avec Heights, un troisième EP, aussi superbe que ses deux prédécesseurs. On vous avait d’ailleurs déjà parlé de « Heights » et « Blindfold », deux chansons de cet EP qui en contient quatre. Que quatre.

C’est « While You Are Young » qui ouvre le bal des ballades, avec une guitare percussive ternaire qui tricote sur des accords planants de piano, tout en retenue, alors que Charlie Cunningham s’adresse à un(e) inconnu(e) : the troubles you made, and all your mistakes, if it makes your life hard, you’d change

« Telling It Wrong », chanson que l’on connaissait déjà, revient à ce que l’on connaissait bien du Britannique : ce jeu de guitare hispanique soutenu par une discrète base de violoncelle. À peine 2 minutes 40 de crescendo émotionnel : you’ve been telling it wrong, there’s not turning time, you should always think about surviving… suivi de la superbe « Blindfold », sûrement la plus belle chanson de cet EP. On retrouve là un folk poétique, très mélancolique, portée par de légères onomatopées de chœurs.

Enfin, vient « Heights », qui a donné son titre à l’EP. Probablement la chanson la plus sombre de l’EP. Charlie Cunningham délaisse un temps sa guitare andalouse pour passer au piano (malgré quelques subtiles apparitions de guitare en fond). On vous disait déjà que c’était possiblement la chanson la moins évidente à appréhender en une seule écoute. Le tempo n’est plus aussi allant qu’avant, le piano est tourmenté, planant et la ligne de chant soucieuse. Ce « storm before the calm » nous surprend et nous estomaque, c’est si beau. Comme tout cet EP en fait… Charlie Cunningham est un ovni folk, un décadent contemporain qui parvient à nous bouleverser avec une voix, un jeu de guitare fascinant et des mélodies émouvantes.

Heights (EP) disponible le 8 avril 2016 (Dumont Dumont).

À LIRE AUSSI >>
Artiste à découvrir : Charlie Cunningham
Première écoute : « Heights » de Charlie Cunningham
Eurosonic 2016 : Hyphen Hyphen, Charlie Cunningham, Bachar Mar Khalife…
La belle session acoustique du samedi #81 : Charlie Cunningham

Advertisements

Laisser un commentaire