Rattrapage : 5 « tounes » québécoises qui font du bien à l’âme

DANS NOS OREILLES – Heureusement qu’il y a encore la musique dans nos oreilles en ce début de nouvelle année. Direction le Québec !

On écoutait ces chansons avant Noël mais on n’avait pas encore pris le temps de vous en parler. Rattrapage en bonne et due forme avec 5 « tounes » qu’on aime et qui nous bercent. Et qui arrivent à point nommé pour ce début d’année, dont on n’attend plus grand chose.

Alex Burger – Plus grande que nature

Actualité quand même chargée pour Alex Burger. Entre son passage à La Voix et sa job de bassiste dans Bon Enfant, le Québécois a dévoilé « Plus grande que nature ». Le premier single de son futur album solo prévu fin janvier. Accompagné des toujours très bons Prix Staff, on retrouve le sympathique univers rock-country de l’artiste. Pour plus de détails, Alex précise : « C’est une histoire sans folie et sans fin. Sans début et sans foi. Ou comme dirait mon gérant dans le communiqué de presse : comme un pont suspendu entre Marcel Martel et Sheryl Crow ». Le Golden Gate peut aller se rhabiller.

Julyan – Roll the Dice

Après un 1er EP sorti en mai 2020, ça continue de bosser fort du côté de Québec malgré les contrecoups que la crise sanitaire a infligé à tous les artistes. Enregistrée lors du 1er confinement de 2020, « Roll the Dice », la nouvelle chanson de Julyan « parle du contrôle qu’on a réellement sur l’univers ». Résultat, une chanson cocon, en slow tempo, qui nous apporte notre shot de mélancolie pour le début de l’année. Le beau timbre de voix de Julyan nous prend délicatement par la main du début à la fin, et nous laisse espérer un futur meilleur. Et c’est juste ça dont on a besoin.

Juste Robert et Laura Babin – Sous nos vieux disques

« C’est une chanson d’amour pour vieux couples et un clin d’œil à Bob Dylan… » En duo avec Laura Babin (qu’on aime d’amour), Juste Robert a mis en ligne une vidéo de plans séquences, tous tournés dans des endroits de la ville de Québec, chers à son cœur. Pas de chichis, pas de paillettes. « Sous nos vieux disques » est une balade qui démarre paisiblement avec basse lourde, petites incursions de piano et batterie nonchalante pour finir en un intense feu d’artifice d’harmonies « forever young ! ». « Sous nos vieux disques » est extraite de l’album Mon mammifère préféré de Juste Robert, paru en mai 2019 (La Tribu).

Ariane Moffatt – Espoir

Sortie mi-décembre, « Espoir » est la toute nouvelle chanson d’Ariane Moffatt, qui va débuter l’année en tant que juge de la Star Académie. La star de la pop québécoise propose là un single tout doux et éloquent, mis en image dans un clip en noir et blanc réalisé par Charles Grenier. « Parfois c’est tout ce que le cœur attend de l’autre / De quoi se battre sans chercher à qui la faute ». Un piano feutré pour seul accompagnement sur un texte touchant dans lequel chacun.e peut se retrouver.

Gaspard Eden – Password

Fait de vidéos familiale et d’images qui l’ont marqué et ont influencé son imagination pendant son enfance, Gaspard Eden a mis en ligne le clip de sa chanson « Password ». Son « palais de souvenirs », il le dédie à son oncle, décédé en fin d’année. Chanson extraite de son tout nouvel album Soft Power sorti en novembre 2020 (Coyote Records), « Password » est le titre de clôture de son disque. Avec les nappes électronique et cette guitare jouée au bottleneck, on écoute cette balade comme on savourerait une madeleine, l’oeil hagard, la larme de nostalgie en coin.

Crédits photos : Camille Gladu-Drouin / Guillaume D. Cyr / Simon Chénier-Gauvreau / Charles Grenier / Gerardo Alcaine et Lucho Calderon

Advertisements